VOYAGEUR ET CITOYEN


Pour ses premières Interventions en Milieu Scolaire 2021 à Reims, SNCF a rencontré, les 20 et 21 janvier, les élèves du lycée François Arago. 

Près de 160 élèves de 9 classes de seconde ont ainsi bénéficié d’une initiation à la sécurité et à la citoyenneté, animée par un agent SNCF, dans le cadre du programme SNCF « Voyageur et Citoyen », soutenu par l’Education Nationale.  

Pour cette première édition 2021 au lycée François Arago, Monsieur Claude Gachet, Adjoint au Maire délégué au quartier « Sud » était également présent.

« VOYAGEUR ET CITOYEN », UNE INITIATIVE NATIONALE AU CŒUR DE L’ÉDUCATION

Créé en 2006 par SNCF, ce programme de prévention autour de l’éducation à la sécurité et à la citoyenneté dans les transports ferroviaires intitulé « Voyageur et citoyen » repose sur des cheminots volontaires spécifiquement formés pour intervenir dans les classes du CM1 à la terminale, ou dans d’autres structures accueillant des jeunes (Epide, structures PJJ, école de la deuxième chance…). Le partenariat mis en place dans ce cadre par SNCF avec le ministère de l’Education Nationale permet en moyenne de sensibiliser près de 200 000 élèves en France chaque année !

Ces interventions visent ainsi, à travers des séances clé en main, à sensibiliser les élèves sur les thématiques suivantes :

  • le respect des autres et le comportement citoyen,

  • la prévention des incivilités, des risques et la sécurité dans les transports publics,

  • l’environnement et le développement durable.

SNCF intervient en particulier dans les établissements à proximité des emprises ferroviaires ou lorsque des comportements à risques ou incivils ont été signalés. Les enseignants ou chefs d’établissement peuvent également solliciter l’intervention d’un agent SNCF en répondant aux campagnes d’information menées à leur attention ou en envoyant directement leur demande.

UNE PRÉSENTATION ADAPTÉE EN FONCTION DES TRANCHES D’ÂGES

Le programme d’intervention « Voyageur et Citoyen » est spécifique par tranche d’âge et vise une responsabilisation progressive, toujours de manière interactive grâce à des mises en situation.

Ainsi en primaire (CM1-CM2), l’intervention dure 2h à 2h30, utilisant le dessin animé, afin de permettre aux élèves d’intégrer les règles et de mémoriser les bons comportements.

Au Collège ainsi qu’au Lycée, les interventions sont plus courtes (calées sur une heure de cours), utilisant des styles graphiques différents (mélange de dessins et photos, ou prises de vue réalistes pour les plus grands), afin de « faire des choix et d’en voir les conséquences » (Collèges) en apprenant par l’expérience ; ou de revenir sur les conséquences des actions (Lycée) afin de comprendre par l’analyse d’un incident, après s’être mis en position d’enquêteur.

UNE MOBILISATION DE VOLONTAIRES CHEMINOTS AU SERVICE DE LA PRÉVENTION

Chaque année en Grand Est, grâce à la cinquantaine d’agents SNCF volontaires, et formés pour ces interventions, près de 15 000 élèves bénéficient de cette initiative.

17 d’entre eux sillonnent le territoire champardennais au fil des mois pour, en plus de leur métier au sein de l’entreprise (vendeurs, contrôleurs, conducteurs mais aussi agents administratifs…), aller à la rencontre des jeunes.

Durant l’année scolaire 2018/2019*, plus de 170 interventions ont permis de sensibiliser près de 2800 élèves en Champagne-Ardenne.

* le confinement de l’an passé a rendu ces interventions impossibles durant plusieurs semaines

source: communiqué de presse SNCF