Un belle journée de rencontre et de partage.


Journée de rencontre multisport. Lundi 15 mai 2017

Étudiants au STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives) de Reims, nous sommes en troisième année de Licence « Développement Social et Médiation par le Sport ». Nous souhaitons donc, après avoir obtenu ce diplôme, devenir éducateurs sportifs. Dans le cadre de cette dernière année, nous devions, depuis le mois de septembre 2016, organiser un projet avec comme outil le sport.

Nous avons donc décidé de mettre en place une rencontre entre deux publics différents, afin de susciter échanges et curiosité. La rencontre fut riche en partage. En effet, d’un côté, étaient présents les jeunes du lycée Arago, situé au sein du quartier Croix Rouge. Les jeunes, qui sont en classe de seconde, sont pour la majorité tous en sport étude, notamment en athlétisme, cyclisme et triathlon.

Pour compléter cette rencontre, nous avons fait appel aux adultes des Ateliers de la Forêt (sur les sites de Pouillon et Tinqueux), faisant partie de l’association « les Papillons Blancs » de Reims. Ces adultes travaillent au sein d’un E.S.A.T. (Établissement et Service d’Aide par le Travail). Étant en situation de handicap mental, ces adultes sont assez autonomes pour travailler au sein de cette structure, qui est un milieu dit « protégé ». Ainsi, ils peuvent autant travailler dans les vignes, que dans le bâtiment (peinture) et aussi dans les ateliers de l’E.S.A.T. (manutention, blanchisserie).

Tout au long de la journée, nous avons souhaité que les deux publics se mélangent. Effectivement, il y avait un double objectif à travers ce souhait : que les jeunes se responsabilisent en aidant les adultes si besoin, et aient un avis propre sur le handicap, au travers de cette expérience ; que les adultes côtoient un public qu’ils n’ont pas non plus l’habitude de fréquenter.
Au cours de la journée, nous avons proposé différentes activités sportives. Lors de la matinée, trois activités étaient proposées : ultimate, relais et parcours du combattant. Nous avons fini cette matinée par un ultimate avec tous les participants. L’après-midi, un base-ball était proposé, suivi d’une balle au prisonnier.

A l’issue de cette journée, nous avons pu conclure que chacun a su changer son opinion sur le public qu’il a rencontré et chacun a su s’adapter à l’autre, créer de la cohésion et du lien, et a su donner à cette journée convivialité et partage.

Cet article vous a été présenté par ALVES Cédric, ERKHAMI BERRADA Léonore et VAUCHEZ Fanny (Étudiants en STAPS).